12ème Observatoire de l’e-pub SRI

12ème édition de l’Observatoire de l’e-pub du SRI, réalisé par PwC, en partenariat avec l’UDECAM

 —

Au 1er semestre 2014, le marché français de la publicité digitale atteint 1,440 milliard d’euros de chiffre d’affaires net, soit une progression de 3% par rapport au 1er semestre 2013.

 —

 Paris, le 8 juillet 2014 – Le SRI (Syndicat des Régies Internet), l’UDECAM (Union des Entreprises de Conseil et d’Achat Medias) et PwC présentent aujourd’hui les résultats de la 12ème édition de l’Observatoire de l’e-pub.

 Cette étude de référence, initiée par le SRI et réalisée depuis 2013 par PwC, donne un éclairage indispensable sur le marché publicitaire digital et son écosystème en pleine mutation, en analysant l’évolution de son chiffre d’affaires net par leviers, par formats, par modes d’achat et par devices.

 

Pour Arthur Millet, Président du SRI : « Toujours portée par les usages et une appropriation de plus en plus large de la part des annonceurs, la publicité digitale montre une nouvelle fois sa capacité d’évolution et d’innovation. Cette très grande dynamique, soutenue par le device mobile, le mode de commercialisation RTB et le format vidéo, en fait un marché complexe pour autant, il n’est compliqué de faire de la publicité sur Internet. Pour gagner en efficacité, le marché a en effet besoin de simplicité et de clarté ».

 

Selon Bertrand Beaudichon, Président de l’Udecam : « A de nombreux égards, le digital entre aujourd’hui dans une phase de maturité, entrainant avec lui des changements majeurs chez tous les acteurs. L’usage multi-écran, le mobile, la vidéo en complémentarité de la TV nous poussent aujourd’hui à revoir nos offres, nos organisations, et nos outils de mesure. La France digitale avance – c’est le seul media en croissance cette année – mais ne comble toujours pas son retard par rapport aux UK par exemple. Tout est prêt pourtant … »  

 

Le digital en France : un marché dynamique qui maintient son niveau de croissance

 

Avec une progression de 3% au 1er semestre 2014, la communication « online » est l’unique segment du marché publicitaire à connaître la croissance[1] pour atteindre 1,440 milliards d’euros nets de chiffre d’affaires. Boostée par les usages, la part du digital dans les dépenses medias continue sa progression pour représenter aujourd’hui 24 % du total (vs 22% pour l’ensemble de l’année 2013) :

 

  • le « Search » (liens sponsorisés) poursuit sa croissance (+5%) et consolide sa place de numéro 1 dans le mix digital. Il représente un chiffre d’affaires de 867 M€ nets sur S1 2014, soit 58% du marché de la publicité online en France.

 

  • les « autres leviers[2] » souffrent quant à eux des changements opérés sur leurs marchés. Ainsi, l’affiliation affiche une décroissance à -9% et atteint un montant total de 106 millions d’euros nets alors que les comparateurs (total de 64 M€ nets) et l’emailing (total de 51 M€ nets) baissent respectivement de 5% sur le premier semestre.

 

  • le « Display », deuxième segment en valeur, connaît une croissance dynamique. Avec une progression de 4%, il représente un chiffre d’affaires net de 394 M€, soit 27% du marché de la publicité online en France, réparti entre display classique (67% du display, pour 264 M€), display vidéo (23% du display pour 91 M€) et opérations spéciales (10% du display, pour 39  M€). La mutation du display se confirme en 2014 avec de fortes croissances observées sur le mobile, le programmatique et la vidéo.
…/…
Télécharger la présentation en français 

Télécharger la présentation en anglais

Télécharger le communiqué de presse



[1] Sources : Analyse PwC, IREP – Premier semestre 2014 estimé́ à̀ partir des données premier trimestre 2014 : marché publicitaire à -4,6 %

[2] Les « autres leviers » du digital sont l’affiliation, comparateurs et emailing

 

 

 

Les régies

Précédent
Suivant
×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici.