Une tribune de Sylvia Tassan Toffola, présidente du SRI

15 Octobre 2020

 

"La crise profonde que nous traversons démontre la fragilité de notre écosystème, déjà otage de déséquilibres économiques connus, et secoué actuellement par des courants fortement anti-publicité qui réclament un vrai changement. Pour nous, c’est à la fois très interpellant de voir notre secteur si mal compris mais cela nous donne aussi une réelle opportunité de valoriser comment, collectivement, nous nous sommes déjà transformés.

La publicité n’est pas une « jungle » ! Non seulement elle est réglementée, sur tous les médias dont le digital, mais elle a aussi prouvé depuis toujours sa capacité à s’autoréguler, en proposant et en mettant en œuvre des recommandations et bonnes pratiques.

Soyons lucides, la publicité a probablement échoué à faire son autopromotion.  Alors portons ensemble cette mission pédagogique auprès des citoyens et des institutionnels pour montrer combien la publicité a de la valeur, en quoi elle est utile pour la vie économique, la relance de la consommation, pour valoriser les marques et leurs savoir-faire, pour créer de l’emploi, pour financer les médias et les contenus gratuits qu’ils proposent et enfin, que oui, elle est bien déjà (et doit rester) le meilleur vecteur de transformation sociale et environnementale.

Nous-mêmes au SRI, avec le soutien de l’Union des marques, de l’UDECAM, du Geste, de l’ARPP et de l’IAB, nous œuvrons depuis 3 ans à valoriser cette publicité digitale responsable, légitimement demandée par les marques, et méconnue de nos élus & concitoyens. Et nous le prouvons à travers le Label Digital Ad Trust depuis 2018, qui valorise des sites engagés, construits sur un juste équilibre entre publicité et contenu, usant des formats non intrusifs, au profit d’univers respectueux des internautes. Cette démarche concrète, objectivée par des critères et des certifications, est menée collectivement dans un souci de faire progresser tout le marché. Nous sommes conscients que 3 ans d’existence à l’ère digitale, c’est très long, et que nos critères, maintenant devenus des standards voir des prérequis, doivent être adaptés pour passer un nouveau cap. C’est le moment, collectivement, d’imaginer un Label encore plus engagé, intégrant de nouveaux critères, notamment sur la transition écologique, pour répondre aux exigences légitimes des marques et des consommateurs dans les années futures."
 
Sylvia Tassan Toffola, présidente du SRI.

 

Lire la tribune dans la CB Newsletter spéciale ici.


Regarder les replay des 5 émissions des Rencontres UDECAM ici.

Les adhérents

Précédent
Suivant
×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici.