Hortense Thomine-Desmazures, DGA digital, M6 Publicité

16 Avril 2020

Comment analysez-vous la période que vous vivez, vous et votre entreprise ?

C’est une période inédite qui évidemment chamboule tous nos repères et nos façons de travailler. Mais honnêtement je suis très agréablement surprise par l’agilité et la rapidité avec laquelle les équipes se sont adaptées. 

Nous avions déjà pu expérimenter le télétravail en octobre dernier au moment où le Groupe M6 avait fait l’objet d’une cyberattaque, ce qui a permis sans doute aux équipes d’être mieux préparées à ce travail à distance, qui s’est mis en place dans un esprit très collaboratif et positif

 

Quelle bonne idée ou initiative avez-vous mis en oeuvre pour votre entreprise ?

Nous sommes particulièrement vigilants sur le fait de maintenir le lien entre tous les collaborateurs et d’éviter le sentiment d’isolement, certains vivant le confinement seuls chez eux, sans famille.

Nous avons mis par exemple en place, comme beaucoup, des e-apéro pour conserver des moments de partage et de convivialité même à distance et nous avons créé différentes chaînes d’échanges sur Slack, dont une complètement informelle et non professionnelle  (#lache-ta-com-oklm) qui permet à chacun de se lâcher un peu, de décompresser, de donner ses tips/conseils pour bien vivre ce confinement, ce qui fait aussi un peu de bien dans cette période anxiogène !

Ensuite de façon plus sérieuse, pour soutenir à notre manière cette épidémie, nous avons mis en place à la régie une action solidaire en proposant une partie de nos espaces publicitaires digitaux (video et display) au service des associations et entreprises actives dans la lutte du covid 19 (via des actions sanitaires, sociales et médicales).

Enfin, une fois la gestion de l’urgence passée, il est temps de commencer à réfléchir à la façon dont nous allons accompagner nos partenaires au mieux dans cette sortie de crise. Ce sera l’enjeu de ces prochaines semaines.

 

Quel nouveau réflexe garderez-vous «  après »  ? 

Cette crise que nous traversons sert de test grandeur nature à de nouvelles façons de travailler, et c'est aussi l’occasion d’évaluer l’efficacité des stratégies de travail à distance et des plans de continuation d’activité. Personnellement, moi qui restais par exemple encore un peu sceptique sur les bénéfices du télétravail, ces 3 dernières semaines m’ont démontré à quel point il permettait un gain de productivité, sous réserve de déployer les outils de communication efficaces et de diffuser une culture de la collaboration pour maintenir l’engagement des collaborateurs.

 

Comment, d’ailleurs, pensez-vous que sera le monde « d’après » ? »

J’essaie de rester optimiste en me disant que cette crise est l’opportunité d’un nouveau départ, tant pour les entreprises que pour les citoyens.

Elle va évidemment modifier en profondeur les modèles économiques de nombreuses organisations  (diversification des lieux de production et sources d’approvisionnement, révision des modèles de santé, occasion d’opérer une véritable transition écologique…), mais elle va surtout créer, je l’espère, plus de solidarité et de civisme entre les citoyens.

Si la distance sépare, elle peut parfois aussi être l’occasion de rapprocher…

Les adhérents

Précédent
Suivant
×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici.