Florence Trouche, Directrice Commerciale, Facebook France

04 Mai 2020

Comment analysez-vous la période que vous vivez, vous et votre entreprise ?

Nous vivons une époque sans précédent. Je suis avant tout heureuse de savoir que nos équipes se portent bien et fière de leur engagement pour continuer d'accompagner nos partenaires. Le moral est positif même si nous sommes impatients de retrouver nos collègues, équipes et clients. Au début du mois d'avril, sur l'ensemble de nos applications – Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp – nous avons atteint le chiffre de 3 milliards d'utilisateurs mensuels. Évidemment, j'aurais préféré que nous passions ce cap dans des circonstances différentes.

 

Quelle bonne idée ou initiative avez-vous mis en œuvre pour votre entreprise ? 

Chez Facebook, nous avons concentré nos efforts sur 4 priorités : assurer le relais d’informations officielles, nourrir le lien social, apporter du soutien aux organisations en première ligne et enfin accompagner les petites et moyennes entreprises dans le maintien de leur activité. Je suis très fière de voir que près de 500 000 personnes en France font partie d'un des 1 000 groupes de soutien qui ont été créés sur Facebook pour s'organiser et s’entraider face au Coronavirus. On ne pouvait pas rester muets face à toutes les initiatives qui y ont vu le jour, et c'est pour cela que nous avons notamment créé #EnsembleSolidaires, un rendez-vous régulier sur la page de Facebook France. Pour renforcer davantage nos efforts, nous travaillons également main dans la main avec l’AFP pour proposer à nos utilisateurs de découvrir une série de vidéos pédagogiques sur les fausses informations relatives au Covid-19.

 

Quel nouveau réflexe garderez-vous « après » ?

Avec le télétravail, je me suis rendu compte que nos outils comme Workplace permettent une grande agilité et un maintien de l'efficacité des équipes et surtout, du lien entre les équipes. D'ailleurs nous avons constaté une demande croissante de la part de partenaires sur ce sujet et nous aidons nos clients à évoluer dans leurs nouvelles méthodes de travail. 

Je garderai la nécessaire agilité et une mobilité forte à remettre en cause des certitudes : ce qui est vrai une semaine, est souvent invalidé la semaine suivante depuis le début du Covid. Être au plus près de ses collaborateurs, être à l'écoute en permanence de ses clients, au service, au terrain. 

 

Comment, d'ailleurs, pensez-vous que sera le monde « d’après » ? »

81% des français disent que leurs habitudes ont changé pendant le confinement en France selon nos études internes FB IQ. La crise du coronavirus, par sa vitesse et son ampleur mondiale a fait émerger de nouveaux usages qui vont s'inscrire de manière permanente. Le coronavirus a considérablement accéléré la transformation numérique des entreprises, et ce partout dans le monde. 

Tout laisse à penser que l'usage des messageries par exemple continuera sa croissance et se révèlera être un canal de communication clé pour les entreprises afin de maintenir le contact avec leurs clients. Le e-commerce prendra une place encore plus importante dans nos vies, désormais, plus de 31% des gens achètent en ligne des produits qu’ils achetaient habituellement en magasin, versus 16% il y a quelques semaines selon Ipsos. 

Je pense enfin que les gens s'attendent à ce que les entreprises proposent des solutions pour répondre aux enjeux sociétaux, et je sais que notre mission chez Facebook sera d'accompagner ce mouvement-là. 

 

Les adhérents

Précédent
Suivant
×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici.