La PQR, fédérée par sa régie nationale 366, prend la parole de façon collective

20 Octobre 2020

Comment réaffirmer la place et l’utilité de la PQR dans le quotidien des Français ? Pour la première fois, la Presse Quotidienne Régionale, fédérée par sa régie nationale 366, prend la parole de façon collective, avec une campagne drôle et décalée signée Havas Paris.

 

 

La PQR française représente aujourd’hui pas moins d’une soixantaine de titres qui réunissent chaque jour 20 millions de lecteurs, sur supports papier ou numériques. En facilitant la vie des Français parce qu’elle relaie toutes les informations qui comptent, de l’ultra local à l’international, elle a fait la preuve de sa valeur d’utilité (*). Un rôle capital qui s’est renforcé avec le confinement au cours duquel la PQR s’est imposée comme un vecteur essentiel de service, d’information concrète, non anxiogène, et d’aide aux lecteurs, contribuant plus que jamais au maintien du lien social.

 

L’occasion pour 366, élue « Régie de l’année 2020 », de réaffirmer le leadership de la PQR, sa modernité et son utilité dans le quotidien des Français avec une première campagne de communication grand public. Conçue par Havas Paris, elle s’incarne dans un film humoristique et décalé narrant comment la PQR peut modifier le destin de ses lecteurs.

Abonnée aux défaites et surtout aux scores vierges, une équipe de football locale progresse au rythme d’articles donnant des idées à l’entraineur de l’équipe pour améliorer les performances de son effectif.

Une épopée truculente dans la veine sociale-réaliste britannique, ou encore du Grand Bain. Ou comment la Presse Régionale Quotidienne s’impose comme un must read !

 

Lire le détail sur le site de 366.


 

(*) LA PQR AU PREMIER RANG DES MEDIAS SUR LE CRITERE DE L’UTILITE

Etude Média Rating – Kantar 2019

Les adhérents

Précédent
Suivant
×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici.